29/06/2009

L'asbl Michaël soutient les Aubépines.

Dernièrement, nous vous avons présenté le projet de l'Entracte à Tournai que l'asbl Michaël a souhaité soutenir par décision de son conseil d'administration en 2002.

A partir de l'année 2005, l'asbl Michaël a également retenu le projet de l'asbl "Les Aubépines" créée en 1995 et située en Brabant Wallon, à Sart Risbart, dans la commune d'Incourt.

Les vaste bâtiments d'un ancien couvent entouré d'un parc appartenant à la Fondation Marie-Marguerite Delacroix étaient jusqu'alors occupés par une asbl qui accueillait cinq résidents présentant un syndrome autistique. Hélas, celle-ci allait faire faillite.

Les Aubépines ont pris le relais et accueillent depuis lors une quarantaine d'adultes polyhandicapés dont l'âge varie entre 20 et 40 ans provenant de milieux sociaux-culturels divers. Il s'agit principalement de personnes mises en minorité prolongée ou sous tutelle d'un administrateur provisoire.

Les résidents sont répartis en sept groupes de vie, six au sein de l'institution même, et un au coeur du village d'Incourt dans le cadre d'un projet de plus grande autonomie.

Au sein des Aubépines, chaque résident, en l'occurence une personne présentant de l'autisme et handicaps associés, est considéré comme une personne adulte ayant un handicap spécifique, ce qui implique une prise en charge individualisée de type éducatif menée en collaboration étroite avec les familles suivant le principe que :

"toute personne apprend tout au long de sa vie mais a besoin, pour cela, d'être stimulée en permanence. Sans stimulation, les comportements d'une personne atteinte de ce handicap peuvent régresser".

Autour de ce principe, diverses activités sont organisées : artistiques (peinture, travail de la terre, papier recyclé...), sportives (judo adapté, piscine, marche, sport de ballon, hippothérapie), culinaires (confection de pains, de quiches, de crêpes, de tartes...), musicales (djembé) ou de communications (Sésame, Pec's...) et bien d'autres...

Un respect de l'âge chronologique, un accompagnement de type comportemental, la valorisation des rôles sociaux, l'intégration dans la communauté, la participation à la vie quotidienne, les besoins et priorités des résidents sont des valeurs véhiculées par l'ensemble du personnel éducatif.

Les résidents bénéficient également de sorties individuelles encadrées par un éducateur référant et participent régulièrement à des camps de vacances.

Un médecin coordinateur, une cinquantaine d'éducateurs, un infirmier, des kinés, logopède, ergothérapeute, assistante sociale, cuisiniers, techniciens de surface, personnel chargé de la maintenance du bâtiment et de l'espace vert, personnel administratif et de direction, tout ce petit monde de professionnels veille quotidiennement sur les besoins des bénéficiaires dans les meilleures conditions de confort et d'accueil.

16:56 Écrit par S.T. dans philantropie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.