26/04/2015

La MusiKaine a joué pour Michaël !

Un orchestre de qualité, composé de musiciens de talent, a ravi l'auditoire du 11e concert organisé par l'asbl Michaël.

Le public, trop peu nombreux pour une action à caractère philanthropique, confirma les craintes nourries par les organisateurs conscients du nombre de festivités proposées aux Tournaisiens en cette soirée du 25 avril.

Pouvaient-ils espérer mieux que les 155 spectateurs présents face à un "Jérôme de Warzée" se produisant sur la scène de la Maison de la Culture, au festival "Contraste" organisé par le Conservatoire de Tournai en la chapelle de l'Athénée, au concert mis sur pied par "la Concorde" à Péronne, face à la troupe des "Pi-Menteurs" en la salle La Fenêtre, à la "Nuit de l'Archi" aux Bastions ou sachant qu'un "Week-End Italien" était programmé par le Collège Notre-Dame qui fêtait son 175e anniversaire ? Il y avait même un banquet réunissant des dizaines de personnes dans la salle jouxtant l'église.

Parmi les différentes personnalités invitées seul Mgr Guy Harpigny, Evêque de Tournai, comme lors du précédent concert, avait tenu à rehausser de sa présence cette soirée organisée en faveur d'institutions pour enfants ou adultes handicapés.

Comme nous avons eu l'occasion de le déclarer au public : "Peu importe cette légère déception, la qualité tant de l'auditoire que de l'orchestre a largement prévalu sur la quantité".

Les trente-six musiciens de la "MusiKaine", placés sous la baguette de Raphaël Lahaise, ont enchanté le public qui ne ménagea pas ses applaudissements. Au sein de celui-ci, la quinzaine de résidents du Saulchoir et d'autres de l'Entracte écoutèrent avec beaucoup d'attention et semblèrent particulièrement heureux de se trouver dans les premiers rangs. Inviter des personnes qui n'ont pas toujours les mêmes joies, les mêmes occasions de distractions que nous est également un des buts que l'asbl Michaël souhaite défendre.

Raphaël Lahaise nous avait concocté un menu aux saveurs diverses qui s'ouvrit sur "Sway" de Beltan Ruiz Pablo, une excellente mise en bouche. "Bohémian Rhapsody" de Freddy Mercury et les Queens et "Ghershwin Fantasy" (avec à la trompette, les solistes Michaël Delbecq et Nicolas Hiroux) furent deux entrées appréciées d'un public à qui l'orchestre venait réveiller les souvenirs de jeunesse. Le plat principal, en ce qui nous concerne, fut servi chaud : "Starmania" de Michel Berger et Luc Plamandon, une remise dans l'oreille de ce premier opéra-rock francophone qui révéla notamment Daniel Balavoine. En guise d'entremets "Cantus" permit d'entendre un autre excellent soliste en la personne de Benoit Elekan, une balade musicale mystérieuse, lancinante aux accents mêlant musique moderne et moyenâgeuse de Donato Semeraro. Une farandole de desserts nous fut alors proposée avec "Latin Pop Special" dans lequel on retrouva l'ombre de Ricky Martins, "Brasiliana" qui apporta une touche de Carnaval de Rio ou encore "Cuban Sound". En guise de mignardise "South Rempart Street Parade" parvint à nous transporter sur ces grandes avenues américaines au moment où se déroule une parade aux accents presque circassiens. Cette surprise du chef, rythmée par les mains des spectateurs, clôturait un menu cinq étoiles, un véritable délice !

Ainsi prit fin ce magnifique concert et les échos que nous avons récoltés à la sortie confirmaient le ravissement du public.

L'année 2016 verra probablement l'asbl Michaël se remettre en question et peut-être trouver une autre voie, mais cela est déjà une autre histoire ! 

S.T. 26 avril 2015.